Collectionneur d’outils anciens, je montre en stage comment les faire revivre dans leur contexte

 

Chaque outil ancien ramassé sur des puces ou donné par un ami se révèle différent et ce qui peut ressembler à quelque chose de disparate se révèle , à l’étude, une adaptation de l’outil à l’homme et à son travail, cette diversité de production est aussi extraordinaire que la biodiversité dans les semences paysannes, j’ai 5 pioches haches différentes, et c’est vrai qu’elles n’ont ni le même poids, ni la même forme, ni la même longueur, ni le même angle d’attaque, et à l’usage conviennent mieux pour un fossé étroit dans des petites racines, ou au contraire pour un talus avec des arbres qui bouchent le fossé, ces outils étaient adaptés par le forgeron sur mesure pour l’ouvrier qui devait s’en servir.

C’est donc à un appauvrissement d’offre extraordinaire en 50 ans que nous avons à nous confronter, et à un changement complet de logique puisque seul quelques fabricants produisent dans le monde, l’homme doit maintenant s’adapter à l’outil, donc il est moins efficace, et se fatigue plus pour le même travail. Nous sommes donc en régression dramatique pour les outillages à main, inévitables pour de nombreuses tâches.

Exemple de stage

Le tour des outils de la collection et leur analyse de construction pour deviner à quoi ils servent, comment deviner la qualité de l’acier (verre), le bruit quant on le fait tinter, la trempe et son principe L’intelligence du forgeron en relation avec le paysan son client

1)Quelques principes de physique fondamentale le levier et l’énergie cinétique

2)Les outils de frappe, la vitesse de l’outil en fonction de ce que l’on veut avoir comme résultat, l’angle d’attaque en fonction du résultat que l’on veut obtenir,

3)essai de travail avec une masse une sape, un sécateur, un poudet, une masse de 5 kg

4)Les outils à tirer, la manière de les tenir selon sa conformation, comment aller droit, avec et sans cordeau, la manière de se servir de l’outil avec un cordeau

5)L’aiguisage et l’entretien des outils de jardin et des outils coupants

6)Comment remiser ses outils balais etc

7)L’adaptation d’un outil au fainéant démonstration d’adaptation et essai

8)Bilan de la matinée et questions diverses

Les familles d’outil à main

Par type de travail

La terre

Pour creuser et travailler le sol

pelles

pioches et pics

bêches et lucher fourche

trinque et rabassiers

sapes ou houes

pour affiner le sol

Les râteaux

Les rabassiers

les herses grillage, bois , ferronneries complexes,

Pour préparer une plantation

Le traceur

le sillonneur

Le cordeau

le fainéant

traces

Pour planter

Les plantoirs

chevilles

plantoir à bulbes

plantoir à plants

les serfouettes

les transplantoirs

Pour entretenir les plantation et désherber

Le buttoir

le fénéant

les sarcloirs dont

Les piochettes serfouettes et Les binettes

Sarcloir à oignon des Cévennes

Pour arracher les plantes et racines

La gouge

La trinque

Le couteau coupe chou

La gouge géante à frapper

Pour déchaumer

à dents

à palette

à lame à hache

Les pioches

Les sapes ou houes

la pelle

Pour désoucher un arbre ou enlever un gros caillou

Barre mine

Pioche hache

Pioches de différentes formes

L’explosif

Pour débroussailler

Les faux courtes ou dailles

Les croissants

Hache

Bartassier

Serpe

Les outils coupants le bois

Scies

Scie d’abattage

Coin et merlin

racet

sécateur

Force ou sécateur à bras

Scie à rallonge

Pour enfoncer un piquet

Masses et massettes

Masse à fourreau

Pour traiter les plantes

Soufreuse

Sulfateuse

Chaussette

Soufrette à soufflet

Soufrette

Pour cueillir des fruits et légumes

Coupe choux

espanga figue cueilleur à perche

ciseaux

sécateur

serpette de vendangeur

quitchou

crochet de panier

brouette de cueillette

échelle de cueillette

Pique à truffe

Trinque à patate

la gouge à asperge

Pour manipuler des récoltes

paniers et hottes

comportes

banastes

fourche à dents emboulées pour les pommes de terre

bascules d’ensachage

Pour récolter du grain et de la paille

Faux et guide

Vollant

fourche en bois

fourche à botte de paille et foin

Pour aiguiser les outils

Pierre à aiguiser

Fusil à aiguiser

meules

marteau et enclume de moisson

Pour ramasser les sarments

râteau à sarments

L’artisanat vivrier

Pour travailler le bois

Pour travailler le cuir

Marteau de cordonnier

Enclume de cordonnier

Pour travailler la pierre

Masse de tailleur de pierre

burins

coin

La Maçonnerie

Pour la vannerie

Pour travailler la laine

Le rempaillage

Bourreur

cadre de tension

En développement permanent

Chaque outil sera au fur et à mesure décrit et photographié

2 par type d’outil

Les fourches à

foin

ballots de paille,

pierres

pommes de terres

Les haches

Masses et marteaux

Les pelles

{{Pelle de maçon}} son arc et son angle d’attaque lui permettent de creuser très efficacement, avec le côté plat haut qui sert pour que le pied pousse, l’arrondi inférieur donne de la rigidité avec la nervure qui prolonge largement l’emboutissage de la forme du manche, manche de pelle qui marque une petite inflexion 15 à 20 cm avant l’outil

On en trouve de différentes largeurs les plus courantes sont 25 et 27 cm en acier trempé si elles sont de bonne qualité, et alors le tranchant sert à couper de côté en frappant la pelle sur la motte à éclater

{{Pelle de puisatier}} le cuilleron est très proche de la forme de la pelle de maçon, la différence est l’angle de 40 à 45 ° que l’outil fait avec le manche court, et le métal renforcé au niveau du manche pour accepter les efforts de creusement

{{Pelle à tranchée}}comme la pelle de maçon mais recoupée droit sur les côtés pour prendre suffisamment de volume tout en étant plus étroite, très pratique pour creuser un trou pour une plantation

{{Pelle à feuilles ou à neige}} Grand cuilleron en aluminium ou en plastique pour les modernes en tôle pour les anciennes, elles permettent de manutentionner des volumes importants de matériaux peu denses comme la neige ou les feuilles

Pelle à bout carré

Même manche mais le cuilleron remplace l’arrondi par un carré

Très efficace pour ramasser des matériaux sur un support plat ou contre un mur, cet outil me set aussi régulièrement à frapper des mauvaises herbes contre des bordures pour couper l’herbe folle

Pelle à charbon

avec son manche court et sson cuilleron rectangulaire il est particulièrement calculé pour alimenter un poele ou une chaudière à charbon

Les pioches

Les pics les pioches haches

Les râteaux

Les rouleaux

Les semoirs

Les serpes

Les serfouettes

Les traceurs

Les transplantoirs

 

 

 

 

Luc Meynard

Paysagiste et décorateur

passionné d’ethnobotanique

animateur ECOJARVI

jardin partagé coopératif et jardin ethnobotanique

 

et… collectionneur de vieux outils…pour en reprendre et transmettre la pratique, en collectant auprès des « anciens »